Coffre à outils – Gagnez en expérience Un service d’accompagnement pour favoriser l’emploi des 60 ans et plus

Directrice – Services et projets ressources humaines au Conseil du patronat du Québec.

Les PME aux prises avec une pénurie de main-d’œuvre sont appelées à prendre part à la nouvelle campagne lancée par le CPQ : Gagnez en expérience, attirez et fidélisez le personnel de 60 ans et plus. L’initiative propose aux gestionnaires un coffre à outils et différentes ressources pour les aider à mettre en place les meilleures pratiques pour recruter et retenir le personnel expérimenté dans leur organisation. Ce coffre se bonifiera jusqu’à la fin de 2024, au fur et à mesure, en partageant également les bonnes pratiques tirées du service d’accompagnement offert dans le cadre de la campagne, mais aussi les outils de spécialistes de l’industrie.

« L’objectif du CPQ à travers cette campagne est d’amener les employeurs à se démarquer en mettant en place des programmes et des processus qui vont favoriser l’attraction, le recrutement et la rétention du personnel expérimenté, précise Manon Pelletier, CRHA, ICP-AHR, directrice principale, services et projets ressources humaines. C’est une démarche qui va demander beaucoup de flexibilité et d’ouverture de la part des directions d’entreprise et des gestionnaires. »

Les recherches démontrent en effet que les entreprises dites championnes, celles qui comptent parmi leur main-d’œuvre 10 % et plus de gens expérimentés, font preuve de flexibilité, et ce, à tous les niveaux : gestion, type de mandat et horaire.

Répondre aux attentes des 60 ans et plus

On sait que le personnel expérimenté qui est prêt à revenir sur le marché du travail ou qui veut y rester recherche des conditions bien précises, par exemple :

  • Un allégement de leur tâche, physique ou mentale;
  • De la flexibilité sur le plan des horaires – une flexibilité qui peut prendre toute sorte de formes, allant du travail à 3 jours par semaine ou en avant-midi exclusivement ou encore du travail à temps plein du mois d’avril au mois d’octobre seulement;
  • Des occasions de socialiser et de transmettre leur savoir.

« Par exemple, une des entreprises sondées a décidé de réouvrir sa cafétéria le matin à 7 h en plus de l’heure du dîner parce que le personnel d’expérience, qui est en grand nombre chez elle, y voyait une façon de réseauter et de socialiser. Pour ces personnes, le volet social est très important. »

Un accompagnement sur mesure offert par le CPQ

L’accompagnement proposé par le CPQ vise à répondre à des besoins très précis au sein des PME, notamment la mise en place de bonnes pratiques en matière de ressources humaines qui favorisent la rétention et l’embauche des travailleurs et travailleuses expérimenté·e·s.

« On part de la culture de l’entreprise, de sa direction et de son style de gestion pour ensuite proposer la mise en place de certains processus ou la modification des processus existants qui ne seraient pas favorables au personnel expérimenté. L’objectif est d’arriver avec des propositions concrètes, créées sur mesure pour les entreprises; elles auront en main un coffre à outils leur permettant d’analyser leur culture d’entreprise et ainsi déterminer différentes mesures porteuses pour elles. »

Gestion du changement

Le succès de la démarche dépend beaucoup de la volonté de la direction de changer ses façons de faire et de gérer différemment ainsi que de son ouverture à mettre en place des mesures nouvelles, inédites en matière d’organisation du travail, précise Manon Pelletier. Plus l’entreprise est prête à revoir son modèle d’organisation, plus les changements seront faciles à implanter.

« Parfois seulement des petits changements ou des ajustements sont nécessaires. Mais les enjeux peuvent devenir plus complexes si on constate qu’il y a un grand écart entre ce que la direction souhaite mettre de l’avant et la culture et le style de gestion qui prévalent. Le défi sera alors de faire face aux résistances au changement, non seulement chez les employé·e·s ou les gestionnaires, mais souvent au sein de la direction. »

Une démarche qui vise des résultats rapides en 3 étapes

Le service mis de l’avant par le CPQ propose 35 heures d’accompagnement par une personne spécialiste en ressources humaines sur une période de quelques semaines.

Concrètement, cette personne soutiendra les entreprises en :

  1. Brossant un portrait de la situation en entreprise grâce à un questionnaire;
  2. Organisant une rencontre de démarrage avec la direction pour préciser les besoins et la vision des dirigeants;
  3. Établissant un plan de travail incluant notamment des ateliers de sensibilisation, d’encadrement ou de formation.

« Nous répondons ainsi au besoin des entreprises d’avoir des résultats rapides et concrets, car la pénurie de main-d’œuvre fait mal aux PME. En matière de recrutement, les besoins sont toujours pour hier donc les entreprises qui veulent profiter de cet accompagnement seront aidées rapidement. »

Après quelques rencontres et séances d’encadrement, la direction et les gestionnaires devront prendre le temps de mettre en pratique les façons de faire suggérées par la personne spécialiste. Cela permettra de faire les ajustements nécessaires avant de poursuivre avec le plan d’action.

Un service gratuit

L’accompagnement est gratuit pour les PME, grâce au soutien d’Emploi-Québec. Pour s’inscrire, il suffit de remplir le questionnaire sur le site du CPQ à la page réservée à la Campagne pour favoriser l’embauche ou la rétention du personnel expérimenté de 60 ans et plus.

« Le service est offert à toutes les entreprises du Québec, mais certains secteurs seront privilégiés, notamment ceux qui sont particulièrement affectés par la pénurie de main-d’œuvre, tels que les secteurs de la construction, de la fabrication, du commerce de détail, des services d’hôtellerie et de la restauration », explique Manon Pelletier.

D’ici décembre 2024, le CPQ a pour objectif d’accompagner 90 entreprises.

S’inscrire au service d’accompagnement.

Commentaires

Partager sur mon fil d’actualité

Powered by WP LinkPress

Inscrivez-vous à l’infolettre

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.