Le 4,5 jours chez Digitad, « une transition en douceur pour les clients »

Témoignages
Témoignages
|
11 novembre 2022

Titulaire d’une double maîtrise en administration des affaires et en stratégie marketing, Clara a d’abord fait ses classes dans le service de marketing de différentes grandes firmes telles que L’Oréal et Nespresso. En 2019, elle a décidé de se spécialiser dans le marketing numérique en se joignant à Digitad à Montréal, où elle s’est d’abord occupée de créer et de produire des études de marché numérique, à mi-chemin entre la consultation stratégique et le monde du marketing numérique. Depuis 2 ans maintenant, Clara s’occupe des opérations de l’entreprise, où elle travaille main dans la main avec l’ensemble des équipes pour accompagner plus de 450 entreprises québécoises et internationales.

Chez Digitad, la semaine de travail allégée vient tout juste d’être officiellement mise en place. Après avoir piloté une phase test d’environ 6 mois, l’entreprise offre dorénavant à tous ses employés un horaire de travail allégé de 35 heures par semaine, sur 4 jours et demi. La transformation a été motivée par une volonté de prioriser le bonheur des employés et de soutenir activement l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale; des valeurs phares de l’entreprise depuis sa fondation.

Des clients tout aussi satisfaits

Clara Dutrevis, directrice des Opérations et associée, explique que la transition a pu se faire en douceur avec la clientèle. Des décisions comme le fait de réduire l’horaire de tout le monde de la même manière ont permis à l’entreprise de mieux gérer le changement auprès des clients. En effet, Digitad a pu envoyer une communication unique pour les aviser que les heures d’ouverture de l’entreprise avaient été réduites plutôt que de travailler sur une base individualisée. Mme Dutrevis explique que la réaction générale a été très encourageante et évoque un taux de réponse positive ou neutre à plus de 99 %.

L’entreprise a eu à mettre en place des mesures pour s’assurer de continuer à bien servir ses clients. Un système de permanence pour les périodes d’affluence a été développé. Une réorganisation du travail a été faite pour permettre aux équipes de prioriser les demandes entrées à l’extérieur des heures de bureau dès leur arrivée le lundi matin.

Digitad a observé une amélioration de son taux de rétention de la clientèle. La transformation n’a donc pas eu de répercussions négatives sur la perception de celle-ci.

Des employés encadrés et heureux

Les employés ont été enchantés par l’annonce de l’arrivée de la semaine à 35 heures. Pour eux, cette transition représente aussi une augmentation salariale de 10 %. En effet, l’entreprise a choisi de réduire les heures de travail de 10 % sans ajuster la rémunération. Les employés se retrouvent donc avec un meilleur salaire par rapport aux heures travaillées.

Les heures enregistrées par les employés ont, quant à elles, baissé de 9 %. Cela démontre que la charge de travail a bel et bien été réduite et que la productivité a été ajustée comme attendu par ce changement.

Le déploiement du nouvel horaire aura toutefois nécessité un bon effort d’encadrement de la part des superviseurs. Les gestionnaires ont donc mis l’accent sur des rencontres personnalisées, des suivis ponctuels et des séances d’accompagnement sur la gestion des priorités tout en se positionnant comme porte-parole du changement afin d’encourager les gens à quitter le bureau à la nouvelle heure prévue.

Mme Dutrevis explique également que l’indicateur de bonheur des employés a grimpé de 4 points après 4 mois d’expérimentation. La semaine de 4 jours et demi est souvent nommée dans les sondages de satisfaction comme un élément qui contribue au bien-être et qui permet d’être « plus reposé le lundi matin et d’aborder la semaine plus efficacement. »

Quelles sont les répercussions sur le recrutement et la rétention?

À l’échelle de l’organisation, les besoins de recrutement ont été grandement touchés par la transition. En réduisant les heures de travail de 10 %, l’entreprise s’est retrouvée à devoir réassigner 10 % de sa charge de travail. Elle déploie actuellement les efforts nécessaires pour combler ces besoins.

L’entreprise a toutefois réussi à améliorer son taux de rétention des employés depuis l’implantation de la semaine de 4 jours et demi. Les économies réalisées par cette réduction peuvent ainsi être réinvesties dans les efforts de recrutement.

La transition aura aussi exigé un bon exercice de révision des politiques de ressources humaines. Une réflexion sur la logistique internationale a également eu lieu pour s’assurer que les équipes des différents pays peuvent continuer de communiquer entre elles. C’est d’ailleurs l’un des facteurs qui a motivé la décision d’opter pour un horaire de travail allégé, mais homogène à travers l’entreprise au Québec.

Travailler en équipe durant la transition

Avant d’opter pour la réduction des heures de bureau générale, l’équipe de direction de Digitad a envisagé et analysé plusieurs options d’allègement et de réorganisation. Mme Dutrevis conseille aux entrepreneurs qui s’intéressent à cette tendance de travailler en équipe pour trouver la solution qui répond le mieux aux besoins de l’organisation.

Dans tous les cas, la transition vers une semaine de travail allégée représente un investissement à long terme qui doit s’enraciner dans une vision et des valeurs fortes pour être enrichissante et contribuer au succès de l’entreprise.

Chez Digitad, malgré les coûts immédiats liés au besoin de recrutement, les indicateurs clés se comportent tous très bien. Sans pouvoir faire de lien direct avec la transition, Mme Dutrevis pense toutefois que « c’est un ensemble de choses qui font qu’à la fin, les équipes sont plus performantes et plus heureuses et qu’on a de meilleures relations avec notre clientèle. »

Elle précise que la semaine de 4 jours n’est pas quelque chose qui s’implante et qui s’oublie. L’horaire allégé devient plutôt un sujet à suivre pour veiller à ce que les indicateurs de performance de l’entreprise continuent de s’améliorer.

Commentaires

Partager sur mon fil d’actualité

Powered by WP LinkPress

Inscrivez-vous à l’infolettre

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.